Linux se met aux couleurs ARM avec son noyau 3.16. Si cette nouvelle mouture prend en charge les derniers processeurs Intel (Broadwell), la principale avancée concerne la plus large prise en charge des SoC à architecture ARM.

Citons l’i.MX6SX de Freescale, les Exynos 3250/5260/5410/5420/5800 de Samsung ou encore le STIH407 de STMicroelectronics parmi les puces qui sont désormais pleinement supportées.

Poursuivant le travail entamé avec Linux 3.15, Linux améliore le support de la virtualisation. L’hyperviseur KVM prend maintenant en compte les migrations de machines virtuelles sur les serveurs IBM System z. De son côté, Xen est désormais capable de mettre en pause et de redémarrer des VM sur les systèmes ARM.

Notons enfin que Linux 3.16 améliore la stabilité des fichiers Btrfs, un système de fichiers de nouvelle génération promu par Oracle.