Après avoir gagné un contrat en Italie, Huawei équipera le réseau mobile 4G de Monaco Telecom, alors que la France a durci sa position à l’égard du Chinois.

Les opérateurs télécoms en Europe sont loin d’afficher un front hostile aux ambitions de Huawei. L’équipementier télécoms chinois, qui reste banni outre-Atlantique pour des raisons invoquées de cybersécurité, a remporté, coup sur coup, deux contrats dans des pays limitrophes de la France.

Après l’Italie et le contrat d’envergure remporté auprès de l’opérateur mobile Wind, Huawei va équiper le réseau 4G de l’opérateur Monaco Telecom (filiale de Cable & Wireless) en cours de construction. Une victoire symbolique en terme de volume d’affaires mais significative de la percée continue de Huawei en Europe dans les réseaux d’opérateurs.

Le service 4G à Monaco sera ouvert en septembre 2013

« Les solutions In Building Solutions de Huawei apportent des réponses adaptées aux besoins de couverture à l’intérieur des bâtiments de la principauté » explique Thierry Bertouloux, directeur des réseaux de l’opérateur monégasque. Le petit territoire de la principauté, très dense, est occupé par de nombreux immeubles. Ces services 4G seront ouverts à Monaco, en septembre 2013.

 Lire aussi :

 

Télécoms : Huawei et ZTE seraient dans le collimateur du gouvernement (publié le 2 avril 2013)