Data / IA

Moins de gaz à effet de serre pour le réseau de Teréga, grâce à l’IA

Par François Jeanne, publié le 08 septembre 2020

Pour faire circuler le gaz dans les 5 080 km de son réseau du Grand Ouest de la France, Teréga utilise des compresseurs énergivores et émissifs en gaz à effet de serre. Le projet Optimus, mené avec DCBrain, lui a permis de modéliser les actions des opérateurs, puis de simuler des scénarios. Une étape importante, franchie grâce à la création d’un jumeau numérique. Elle prépare l’utilisation du machine learning, pour aller plus loin dans l’anticipation.

Le métier de Teréga ? Faire en sorte que le gaz nécessaire aux particuliers et aux entreprises, sur environ un tiers du territoire national (Grand Ouest), soit toujours disponible. « Pour cela, nous nous appuyons sur les prévisions de consommation de gaz pour la journée du lendemain, explique Julian Khayar, ingénieur de simulation au sein du service exploitation. Elles nous indiquent les quantités de gaz à transporter et leurs directions. Nous actionnons nos différents compresseurs de stockage et de transport (20 au total, NDLR) pour o...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous dès maintenant

  • ✓ Tous les articles d’IT for Business
  • ✓ Le magazine mensuel en version numérique ou en version papier
  • ✓ Les newsletters exclusives

Dans l'actualité