Le marché des tablettes connaît sa deuxième année de baisse consécutive. C’est ce que révèlent les chiffres IDC. Selon le cabinet, les ventes devraient ainsi reculer de 12 % en 2016, représentant 182,3 millions d’unités. En juillet dernier, les projections d’IDC ne prévoyaient qu’une baisse de 9,6 %. En 2015, le marché avait déjà reculé de 10,1 %. Il ne devrait repartir à la hausse qu’à partir de 2018.

Peu renouvelées par leurs possesseurs, les tablettes dites classiques sont la principale cause de cet effondrement, et ce bien qu’elles restent populaires dans les pays émergents. Portées par ces marchés, elles devraient toutefois se maintenir au-dessus des 100 millions d’unités jusqu’en 2020. Les tablettes avec clavier détachable devraient, quant à elles, progresser jusqu’à atteindre 31 % du marché et 124 millions d’unités à l’horizon 2020.