En 2016, l’équipementier californien a largement investi dans les technologies cognitives, via son fonds d’investissement GPU Ventures. Il a ainsi jeté son dévolu sur 6 start-up du domaine de l’IA, dont il vient tout juste de dévoiler les identités. Tous les champs d’application sont représentés, à commencer par le traitement analytique conçu pour le retail, spécialité de la start-up japonaise Abeja. Côté imagerie médicale, NVIDIA mise sur Zebra Medical, basée en Israël.

Les 4 autres jeunes pousses sont toutes américaines : Datalogue (experte en data mining), Optimus Ride (qui travaille sur la conception d’un véhicule autonome), SoundHound (spécialisée en contrôle vocal des IA) et TempoQuest (à l’origine d’une solution de météorologie). Une autre start-up devrait bientôt les rejoindre.