Dans le domaine bancaire, l’attention des acteurs du marché a toujours porté en priorité sur les évolutions des environnements réglementaires. Pourtant, ce n’est pas dans ce domaine que l’on mesure les plus grands changements, mais bien dans la technologie et la digitalisation.

Pour 48 % des cadres des banques de détail, et jusqu’en 2020, les nouvelles technologies – IA (Intelligence Artificielle), Machine Learning, blockchain, etc. – auront plus d’impact sur leur business que les évolutions et possibles amendes réglementaires.

Et pour 36 % d’entre eux, les acteurs du numériques – Fintech, nouveaux entrants, ainsi que les géants de l’internet -, profitant de l’évolution des environnements réglementaires et de leurs assouplissements sur le numérique, auront également un impact important.

Lire la suite sur IT Social