La filiale de services IT de la banque belge, qui devrait être reprise prochainement par IBM, voit ses managers quitter le navire les uns après les autres. La directrice des ressources humaines, en poste depuis un an suite au suicide de son prédécesseur, a donné sa démission en début de semaine, suivie de la responsable de la conformité. Big Blue devra accélérer la procédure de reprise avant que l’hémorragie ne s’aggrave, sous peine de se retrouver avec une filiale privée de sa mémoire.