Les deux opérateurs investiront pour relier en fibre optique les foyers franciliens, d’ici à 2020, dans les zones moins denses, hors Paris et petite couronne.

La première région française met les bouchées doubles sur la fibre optique. Orange et SFR se sont engagés, avec le soutien de l’Etat et de la région Ile-de-France, à investir pour raccorder, en fibre optique, les foyers franciliens à l’horizon 2020, en dehors de Paris et d’une partie de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Val de Marne et Seine-Saint Denis).

Dans ces zones de population très dense, la concurrence sur les réseaux reste la règle. Les deux opérateurs ont déjà commencé, chacun de leur côté, le déploiement de la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH).

L’accord signé engage les deux opérateurs dans les zones moyennement denses d’ici 2020. France Télécom-Orange déploiera son réseau dans 198 communes d’Île-de-France et SFR dans 122 communes. Ces réseaux seront ouverts aux autres fournisseurs d’accès grâce aux offres de gros de chaque opérateur.

Dans les zones qui ne seront pas desservies grâce à ces investissements privés, des réseaux FttH mutualisés (Réseaux d’Initiative Publique départementaux) seront déployés pour 862 communes par les collectivités départementales avec le soutien financier de l’État et de la Région via son Plan Fibre de 150 millions d’euros.

Sur ces zones, l’accord avec SFR et Orange ouvre la voie à la signature de conventions départementales précisant le périmètre des investissements des opérateurs et l’articulation entre investissements privés et publics. La première de ces conventions a d’ailleurs été signée le 28 mars entre le département du Val d’Oise et France Télécom-Orange.

Dans le droit fil de cette logique, six des sept départements franciliens (Essonne, Seine et Marne, Seine-Saint Denis, Val de Marne, Val d’Oise et Yvelines) ont été associés à cet accord.

Le département des Hauts-de-Seine (92) fait cavalier seul avec son projet THD Seine. Il a confié à Sequanum, une filiale contrôlée par Numéricable, dans le cadre juridique d’une délégation de service public, le déploiement la fibre optique jusqu’au domicile dans tout le département d’ici 2015, soit 827 900 prises raccordables.