UX Design, une discipline qui s'accompagne désormais de 5 nouveaux métiers

Dev

UX Design : cinq métiers émergents qui exploseront bientôt 

Par La rédaction, publié le 30 novembre 2023

Alliant sociologie, sciences humaines et technologie, l’UX Design révolutionne la conception industrielle et numérique en se focalisant sur l’expérience utilisateur. Retour sur cette discipline pas toujours valorisée à sa juste valeur par les DSI et qui aujourd’hui crée de nouveaux métiers.


Par Sarah Lecoffre, Senior UX Designer, SQLI


L’UX Design est une discipline centrée utilisateur et composée d’un ensemble de méthodes permettant de concevoir une expérience optimale.
Cette discipline fait appel à deux grands domaines d’expertise : la sociologie et les sciences humaines pour analyser l’utilisateur, et la technologie pour produire une solution industrielle. Cette discipline est devenue un métier, UX Designer.

UX Design, une discipline au service de la conception industrielle 

L’UX Design est un concept qui a progressivement vu le jour aux Etats-Unis puis en Europe depuis les années 1940 dans l’industrie traditionnelle, théorisé en 1988 par Donald Norman, avant d’exploser dans l’industrie numérique depuis l’avènement d’Internet en 2000. 

La discipline vise à penser la conception d’un produit ou d’un service non plus d’un point de vue esthétique au goût de ses concepteurs, mais selon le sens qu’elle revêt pour l’utilisateur final et selon ses particularités propres, afin d’offrir une expérience fluide et satisfaisante qui ne soit pas l’œuvre du hasard.

Dans cet objectif, l’UX design se compose de plusieurs dizaines de méthodes, d’outils et de bonnes pratiques afin d’impliquer l’utilisateur au cours des différentes phases de la conception, depuis la découverte des besoins et des usages en passant par le design des solutions, les tests de prototypes et enfin, l’industrialisation. 

Pourquoi le métier d’“UX Designer” s’est scindé ? 

La compréhension de l’utilisateur et la création d’une expérience “sur-mesure” de qualité sont indissociables des sciences sociales et humaines, et des technologies contemporaines au moment où elle est conçue. Ces deux composantes font de l’UX Design une discipline hybride entre les métiers de la psychologie cognitive et ceux de l’ingénierie industrielle. 

Dans l’industrie numérique européenne, à partir de 2010, les ergonomes IHM (interface homme-machine) et les graphistes, employant des méthodes de conception centrées sur l’utilisateur, ont commencé à se baptiser « UX Designers ».

Les ergonomes poussaient leurs conceptions à un niveau de fidélité plus élevé en introduisant une notion de satisfaction de performance, tandis que les designers visuels plongeaient dans la psychologie des utilisateurs pour rendre leurs créations numériques performantes. Le marché de l’emploi a ensuite adopté l’appellation et des formations dédiées au métier d’UX Designer ont émergé dans la foulée, à compter de 2016 en France.


À LIRE AUSSI :


Néanmoins, la difficulté d’être parfaitement expert dans les deux dimensions de l’UX Design (recherche avancée et conception d’interfaces entièrement spécifiables) a rapidement conduit à une (re)scission de ces deux métiers : 

* UX Researcher : axé sur la recherche utilisateur quantitative et qualitative directe ou indirecte, très experte dans l’étude des besoins pour définir que concevoir et dessiner des parcours ; 

* UI Designer : axé sur la conception industrialisable, très experte dans la concrétisation de l’interface qui solutionne les besoins décrits ; 

Certains professionnels ont choisi de se qualifier exclusivement d’UX Researcher ou d’UI Designer tandis que d’autres conservent le titre générique d’UX Designer, refusant de polariser leur expertise dans cette dualité. 

Du point de vue du marché de l’emploi, c’est l’”UX-UI Designer” qui gagne du terrain dans les titres d’emploi de la Tech et du Digital. Un signe que les entreprises recherchent des personnes ayant la capacité d’explorer les besoins et de les traduire en solutions de très haute-fidélité, en vue de les mettre en production, et les bonnes compétences techniques pour dialoguer avec les développeurs. 

Faire la différence entre un profil UX et un profil UI ? 

Lorsque l’on démarre un nouveau projet, différencier un profil UX d’un profil UI est crucial. Comprendre les similitudes et les différences entre les deux profils est souvent délicat pour les non-designers, et parfois pour les designers eux-mêmes car les champs d’action se chevauchent. Le titre des professionnels a évolué en même temps que les descriptions de poste, qui sont plus ou moins bien définies par les entreprises à la recherche de certaines compétences dans la discipline de l’UX Design. 

Fondamentalement, les deux métiers sont des concepteurs experts. L’UX Designer conçoit des expériences utilisateurs, tandis que l’UI Designer conçoit des interfaces utilisateurs. 

Bien qu’étroitement lié, une différence reste à saisir dans la terminologie employée : l’UX Designer se concentre sur la création d’une expérience globale macro-micro (un moment de vie) en mettant l’accent sur ses étapes, les parcours, les actions et les émotions qu’il espère y associer via une ou plusieurs interfaces utilisateurs. L’UI Designer se concentre sur la conception de l’interface elle-même, ses pages, composants et interactions fines, en s’assurant qu’elle est esthétiquement agréable, facile à utiliser et cohérente avec l’expérience souhaitée. 


À LIRE AUSSI :


L’UX-UI Designer est-il un Product Designer ? 

Product Designer est le nom que l’on donne à un designer qui a des compétences en UX et en UI, et qui les met au service d’un produit. S’il les met au service d’une offre dans son ensemble on parlera plutôt de Service Designer. 

On retrouve la terminologie “Product Designer” généralement chez les éditeurs logiciels et dans les sociétés où l’équipe de design est internalisée, la fiche de poste est souvent moins spécialisée dans l’une ou l’autre des deux disciplines pour assurer un temps plein. Cela n’empêche pas le professionnel d’avoir une préférence ou un bagage plus orienté UX ou UI, ce sera au recruteur d’identifier si l’entreprise recherche principalement des compétences d’UX ou UI design pour choisir un Product Designer adéquat. 

Les 5 nouveaux métiers de l’UX Design

Avec l’évolution des pratiques, des besoins, et de l’exigence des clients, nous assistons à la naissance de nouveaux rôles spécialisés au sein de l’UX Design. Voici cinq “nouveaux” noms de métiers émergents de l’UX design qui exploseront dans les 10 prochaines années :  

* UX Writer : professionnel qui se charge d’imaginer et produire les contenus écrits des interfaces utilisateurs afin qu’ils soient clair, concis et faciles à comprendre (descriptions, messages d’erreur, call-to-action, etc) tout en étant cohérents avec le ton de la marque. 

* UX Engineer : professionnel en capacité de prototyper dynamiquement les propositions d’interfaces et d’interactions grâce à des technologies no-code low-code ou full-code à des niveaux fonctionnels. 

* UX Data : professionnel en charge d’organiser, croiser et valoriser de gros volumes de données disponibles (big data) sur les personnes, les organisations, les actions et les usages à des fins de conception ; 

* UX Technologist : professionnel curieux des nouvelles technologies (les objets connectés, l’Intelligence artificielle, la réalité augmentée, la réalité virtuelle, les commandes vocales, etc.) et qui projette leur emploi dans les projets pour répondre à des besoins identifiés ; 

* UX Strategist : professionnel travaillant à la stratégie d’une organisation pour centrer le business sur ses utilisateurs cibles et accorder les actions commerciales comme les développements produits. 

Les “UX”, devront rester à l’avant-garde des méthodes et des tendances pour offrir des expériences utilisateur efficaces et agréables, quel que soit le nom qu’ils se donnent ou que le marché leur donnera. 


À LIRE AUSSI :

Dans l'actualité