Google et Microsoft viennent d’annoncer qu’ils allaient implémenter une fonction Kill Switch dans les prochaines versions de leurs OS mobiles.

Grâce à ce dispositif, les utilisateurs Android et Windows Mobile pourront désactiver leurs smartphone et tablette à distance en cas de vol.
Cette mesure pourrait constituer une avancée considérable en matière de sécurisation des terminaux mobiles. Apple, qui a intégré un dispositif similaire en septembre 2013, a enregistré une baisse des vols de ses produits de l’ordre de 19 % à New York, selon un rapport. À San Francisco, les vols d’iPhone ont diminué de 38 %.
Le document rapporte aussi que les vols de matériel fonctionnant sous Android ont globalement augmenté. Ainsi, les smartphones Samsung sont devenus la cible privilégiée des malfrats new-yorkais, avec une augmentation des larcins de 40 %. À San Francisco, les vols de terminaux Android sont également en progression (+19 %) sur les cinq premiers mois de l’année.