Dans une tribune, quatre des principaux analystes du Forrester émettent chacun une prédiction impactant directement les DSI… Et certaines sont peu réjouissantes…

Pour Forrester, l’un des plus grands défis que les DSI devront relever en 2020 est de continuer à suivre le flot toujours croissant de technologies émergentes que leur entreprise et ses concurrents seront à même d’adopter. Cette réalité ne diffère pas de ce que les DSI subissent déjà depuis quelques années alors que leur influence dans l’entreprise est condamnée à s’accroître en tant qu’expert des choses techniques ou à disparaître dans les nuages.

Quatre analystes du Forrester se sont livrés, dans une tribune, au jeu de la prédiction unique, chacun dans leur spécialiste. Il en résulte quatre avertissements que les DSI sont invités à ne pas perdre de vue en 2020 :

* En matière d’IoT, c’est la cybersécurité qui reste le sujet principal. Frank Gillet, VP & Principal Analyst, prédit qu’en 2020 les cybercriminels vont faire évoluer leurs approches « rançongiciels » en choisissant les objets connectés pour cible plutôt que les utilisateurs. Prendre les capteurs et autres objets connectés des entreprises en otage est sans doute effectivement un bon moyen de leur mettre la pression afin d’obtenir une rançon rapidement.
Rappelons que différentes études ont montré que les entreprises continuaient de ne pas mettre à jour les firmwares, de ne pas toujours changer les mots de passe par défaut de ces appareils et surtout, quand elles le font, d’employer la même combinaison « login/mot de passe » pour tous leurs  IoT… Cette menace de ransomwares sur IoT n’est pas à prendre à la légère…

* En matière d’intelligence artificielle, Srividya Sridharan promet aux DSI et aux relations publiques des entreprises quelques crises médiatiques cauchemardesques engendrées par des biais affectant la pertinence des décisions des IA.
Elle invite les DSI et les développeurs IA à améliorer la gouvernance et les tests des processus s’appuyant sur l’intelligence artificielle.
S’assurer de la transparence des raisonnements IA et de leur équité sera l’une des grandes thématiques des prochains mois. Plusieurs startups travaillent sur le sujet avec des approches originales et parfois spécialisées, mais les chercheurs des grands de l’IA ne restent pas non plus inactifs avec l’apparition de nouveaux moteurs de Deep Learning et de nouveaux kits open-source en la matière.

* Les demandes particulières du Edge Computing vont conduire au développement d’équipements avec des facteurs de forme personnalisés pour les besoins propres à l’entreprise. C’est en tout cas ce que prédit l’analyste Abhijit Sunil.
On a vu en 2019 différents constructeurs se pencher sur des designs de serveurs atypiques, justement pensés pour les scénarios Edge. C’est notamment le cas de HPE avec sa gamme Edgeline ou encore de Lenovo avec ses ThinkSystem SE. Mais certains besoins exigeront encore davantage de personnalisation soit en matière d’encombrement soit en matière de résistance aux conditions climatiques.

* Pour Dave Bartoletti, vice-président et analyste principal, l’intensification de la compétition des grands clouds et les changements en approche vont imposer aux DSI de comprendre encore plus finement les technologies sous-jacentes et à suivre le marché avec plus d’attention que par le passé.
Honnêtement, Forrester ne s’est pas « foulé » sur cette prédiction. Il est vrai cependant que les annonces de ces dernières semaines telles qu’Azure Arc, AWS Outposts & Local Zones ou Google Anthos viennent troubler la notion même de cloud hybride et imposent de nouvelles réflexions sur l’évolution des infrastructures, des réflexions déjà très animées par les visions proposées par VMware avec Project Pacific et Nutanix avec son Enterprise Cloud.

Voilà de quoi enrichir les bonnes résolutions de nouvelle année des DSI…
___________________
Source :
Emerging Tech In 2020: Four Trends CIOs Need To Watch