Après des trimestres de morosité, les ventes de PC affichent un deuxième trimestre consécutif en hausse. Une vitalité induite par la fin de Windows 7 qui encourage les entreprises à se moderniser.

C’est une bonne nouvelle pour tous les constructeurs de PC. Le marché est en progression pour le second trimestre consécutif. Les analystes ne sont pas tout à fait d’accord sur l’intensité de cette progression mais tous voient une amélioration des ventes de PC.

Selon Canalys, les ventes de notebooks, desktop et Workstations ont progressé de 4,7%, un record puisque qu’il faut remonter 7 ans en arrière pour retrouver de tels pourcentages. Pour Canalys, les ventes au troisième trimestre 2019 auraient atteint les 70,9 millions d’unités vendues, chiffre qui incorpore les Chromebooks mais pas les tablettes à clavier détachables.

De son côté, Gartner se montre plus prudent et n’a comptabilisé que 68 millions d’unités vendues, soit une progression de 1,1% en un an. Leur étude intègre les Surface de Microsoft mais pas les Chromebooks.

Enfin, IDC a estimé les ventes mondiales Q3 2019 à 70,4 millions d’unités soit une augmentation de 3% par rapport au même trimestre 2018.

Un épiphénomène

Tous les analystes considèrent cependant cette croissance comme la conjonction de deux épiphénomènes plus qu’un regain d’intérêt majeur du public pour les ordinateurs personnels.

Le premier phénomène était attendu : le 22 janvier prochain, Windows 7 atteindra officiellement sa fin de vie avec un arrêt du support et des mises à jour. Il en résulte des risques de sécurité accrus que les entreprises veulent éviter. Elles ont attendu le dernier moment pour migrer vers Windows 10 et profitent de cette migration pour renouveler et moderniser leur parc.

Le second phénomène est encore plus temporaire : anticipant sur l’augmentation des taxes douanières, certains distributeurs ont gonflé leur carnet de commandes et stocké plus que d’habitude.

Un podium stable

Quant au palmarès des constructeurs, il est identique chez tous les analystes.
Lenovo s’affirme comme le n°1 mondial avec 23,8% de parts de marché et une croissance de l’ordre de 7%.
HP talonne Lenovo à la seconde place avec une part de marché de 22,5% et des ventes en belle progression ce trimestre entre 8% et 9% selon les analystes.
Dell occupe la troisième place avec 17% de parts de marché et une progression de 5%.
Apple conserve toujours sa quatrième place tant bien que mal. Sa présence continue de s’éroder pour ne plus occuper que 7,8% du marché avec ses gammes Mac.
Acer est le cinquième acteur listé avec 7,2% de parts de marché. L’entreprise est freinée par ses difficultés à convaincre les entreprises des qualités de son offre.
Enfin, on notera que Microsoft est présent à la cinquième place sur le marché américain et la septième place mondiale avec sa gamme Surface.

Sources:
Gartner Says Worldwide PC Shipments Grew 1.1% in Third Quarter of 2019
Canalys : Global PC market posts record growth in 7 years