Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les recruteurs en quête de JavaScript, les développeurs préfèrent Python

Écrit par  Jacques Cheminat , mardi, 30 janvier 2018 14:32 , EMPLOI.
Les recruteurs en quête de JavaScript, les développeurs préfèrent Python Crédit Photo: Nichizhenova Elena-Adobe Stock

Une étude montre que les entreprises sont à la recherche d’experts en JavaScript, alors que les développeurs préfèrent s’orienter vers Python. Ils rêvent de se former sur Go, Scala et Kotlin.

HackerRank, plateforme de défis de codage, vient de publier son premier rapport sur les compétences des développeurs et les demandes des employeurs. Effectué auprès de 39 000 développeurs, le sondage montre un écart entre les attentes des recruteurs et les développeurs. Pour les premiers, le langage plébiscité est JavaScript, puis vient ensuite Java, Python, C et C++.

Ce classement évolue selon le secteur d’activité des employeurs. Ainsi, la finance privilégie les compétence Java par rapport à JavaScript, alors que le marché du hardware favorise les profils C et C++. Même au sein de JavaScript, les recruteurs tatillonnent en fonction des différents framework. Angular, Node.js et React sont le tiercé gagnant. On constate que le potentiel sur le dernier framework, React, est important avec une forte demande des employeurs et une faible expertise chez les développeurs.

Python future star du développement, Go, Scala et Kotlin en devenir

Du côté des programmeurs, le langage préféré est Python. Le rapport précise que « Python est connu pour sa simplicité, sa compréhension et ses nombreuses librairies scientifiques ». Dans le domaine de la formation, les développeurs se tournent vers Go, Scala et Kotlin. Ces langages profitent du dynamisme de leurs principaux soutiens : Go est poussé par Google, Kotlin est étroitement lié à Android et Scala a remplacé Ruby on Rails chez Twitter.

Pour autant, il existe une fracture générationnelle sur l’intérêt porté à ces langages. Paradoxalement, les jeunes développeurs (18 à 24 ans) ne les aiment pas, préférant les langages éprouvés et synonymes de recrutement (Python, C et C++). Les développeurs les plus aguerris (45 à 54 ans) sont eux plus intéressés par ces nouveaux langages. Promesses peut-être d'une évolution de carrière.

Expérience et projets sur GitHub plus importants que les diplômes

L’étude comporte d’autres enseignements intéressants. Les développeurs ont commencé à coder très jeunes, ils sont 1 sur 4 à avoir débuté le code avant de pouvoir conduire, c’est-à-dire entre 5 et 15 ans. La majorité (49,8%) s’est initiée au développement entre 16 et 20 ans. L’auto-formation est la règle dans ce secteur et utilise en priorité la plateforme Stack Overflow (88,9%), puis YouTube (63,8%) pour apprendre. Les développeurs connaissent en moyenne 4 langages et souhaitent acquérir des compétences sur 4 autres langages.

Les recruteurs sont très attentifs à l’expérience des développeurs, mais aussi au nombre de projets partagés sur GitHub. Ce dernier point arrive même en tête des points regardés par les dirigeants des entreprises. Les diplômes n’arrivent qu’en troisième position. Les recruteurs doivent être attentifs au bien-être au travail et à la formation continue, des conditions exigées par les candidats pour les rejoindre. Ils sont majoritairement adeptes des horaires flexibles (89%) et du travail à distance (80,5%).

Dernière modification le mardi, 30 janvier 2018 14:50
Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

24/09/2018 - 26/09/2018
Salons Solutions
24/09/2018 - 28/09/2018
La Mêlée Numérique
06/10/2018 - 07/10/2018
Smart City + Smart Grid
10/10/2018 - 11/10/2018
Convention USF
10/10/2018 - 13/10/2018
Assises de la sécurité
17/10/2018 - 18/10/2018
Mobility for Business