Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
SÉCURITÉ
Vraisemblablement développé par les Etats-Unis et Israël, le virus Stuxnet aurait fait, en 2010, une victime collatérale américaine, la compagnie pétrolière Chevron, rapporte le Wall Street Journal.
Connectés en réseau, les appareils bureautiques représentent une mine d’or pour les hackers, et cela d’autant plus qu’ils sont particulièrement vulnérables.
Tout est à vendre ou à louer chez les hackers russes, du cheval de Troie au réseau de zombies. L’éditeur Trend Micro a mené l’enquête et nous livre un catalogue tarifé des « produits et services » disponibles. Effrayant.
Le constructeur chinois propose de faire tester ses équipements et même d'en livrer le code source.
A peine sortie, la nouvelle version de Windows 8 est déjà victime d’une faille de type zero day, découverte par une société française.
Le service de certification d'identité numérique de la Poste s’ouvre aujourd'hui à certains sites de partage de voitures, d'échanges et de locations de biens.
Le site euromillions.fr est bloqué depuis dimanche 28 octobre matin. Des pirates avaient affiché un message condamnant les jeux de hasard pour leur « impureté ».
Ils sont 76 % à publier sur un réseau social des informations personnelles, selon un sondage Ifop/Axa. Pourtant, 50 % se déclarent vulnérables.
Pour la 4e édition de son rendez-vous annuel utilisateurs, l'éditeur américain a réuni un peu plus de 3 000 personnes et se dit prêt à relever les défis posés par toutes les avancées technologiques et leurs conséquences sur la protection des données.
Le groupe Auchan teste, à Villeneuve d'Ascq (Nord), le paiement sécurisé biométrique, le client passant son doigt sur un détecteur en caisse.
La banque britannique a subi une cyberattaque de grande envergure ayant perturbé ses services en ligne dans le monde entier.
L'éditeur russe veut protéger les sites industriels, qui subissent de plus en plus les attaques de Stuxnet, Flame et co.
Malgré les pressions européennes, Google va prendre son temps pour se mettre en conformité sur les données personnelles. D’autant qu’une amende de 150 000 euros maximum ne le pénalisera pas vraiment.
Demain mardi 16 octobre, la CNIL présente les conclusions de son audit sur les règles de confidentialité de Google, au nom des 29 autorités européennes.
Prenant les risques liés aux malwares très au sérieux, Google serait en train de travailler à des fonctions antimalwares intégrées à Android.

Le Canada s’interroge à son tour sur Huawei

mercredi, 10 octobre 2012 13:13
Le gouvernement canadien a exclu un ou plusieurs fournisseurs étrangers de la construction d’un réseau gouvernemental. Huawei fait probablement partie de cette liste noire.