Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Table ronde : l'IA pour piloter le datacenter

Écrit par  , mardi, 22 mai 2018 17:18 , CLOUD COMPUTING.
Table ronde : l'IA pour piloter le datacenter (c) Mélanie Robin

Mi-avril, IT for Business Le Club et HPE réunissaient une quarantaine de décideurs IT pour échanger sur l’apport du Machine Learning et de l’intelligence artificielle dans le pilotage du datacenter. Trois responsables informatiques s'exprimaient sur le sujet.

Aurore Butrot, directrice informatique d’Emil Frey France

Présente en Allemagne, en Suisse et en France, Emil Frey est une société spécialisée dans l’importation et la distribution de véhicules automobile. Chaque pays restait jusqu’à présent largement autonome notamment en termes de systèmes d’information. La société est en cours de centralisation et de mutualisation de plusieurs fonctions. « Un poste de DSI groupe Europe a été créé récemment », souligne Aurore Butrot. Conséquence directe, la mutualisation des infrastructures pose plusieurs questions, cloud, on premise ou hydride. Et productivité oblige, elle « devra s’accompagner parallèlement d’une automatisation de l’exploitation », prévoit Aurore Butrot. En France les premiers pas ont été fait. Et le choix a été de s’appuyer sur des solutions d’HPE, notamment Nimble Storage. « Chez Emil Frey France, le temps gagné pour les équipes est reconverti en veille technologique », conclut Aurore Butrot.

 

Pierre Ng, RSSI chez Toyota Financial Services France

Comme dans toute activité financière la sécurité est une priorité dans la filiale de Toyota. « Sans compter la pression des métiers qui demandent une mise en oeuvre quasi immédiate de nouveaux services », insiste Pierre Ng, son RSSI. Couplé à une équipe IT réduite, « nous sommes 6 avec moi », détaille t-il. Répondre à ces besoins exigeaient de trouver les outils les plus performants tant au niveau matériel que pour le monitoring. « Depuis que nous avons remplacé notre baie EMC par une baie Nimble Storage, le temps nécessaire pour créer une VM a chuté de 20 à quelques minutes », détaille Pierre Ng. L’outil Darktrace ouvre également une fenêtre en temps réel sur l’activité comportementale dans le réseau interne, « comme des téléchargements Torrent », indique Pierre Ng. Côté matériel, Toyota a retenu le full flash pour le stockage. Déchargée de la plupart des tâches basiques, l’équipe IT « peut aujourd’hui se concentrer sur notre coeur de métier, la sécurité », conclut le RSSI.

 

Jean-Louis Clouet, DSI de l’Hôpital des Quinze-Vingts

Spécialisé dans toutes les pathologies liées aux yeux, l’hôpital des Quinze-Vingts est un établissement public indépendant. 800 à 1000 patients sont reçus quotidiennement dans l’établissement. Pour assurer la sécurité, « un aspect sensible pour les informations médicales », souligne le DSI, l’établissement a opté pour un data center interne et une automatisation partielle de l’administration. « Ce qui permet entre autres de se concentrer sur la détection des signaux faibles comme un flux atypique, des données sensibles qui circulent alors qu’elles ne le devraient pas », décrit Jean-Louis Clouet. Qui prévoit à l’avenir, si possible, de déléguer à des robots logiciels des tâches de base d’administration du stockage. « Leur disponibilité est devenue critique. Les équipes doivent pouvoir se concentrer sur les vraies questions », ajoute le DSI. Enfin, pour garantir un bon niveau de performances, les infrastructures critiques reposent principalement sur des baies de stockage 3PAR full flash de HPE.

 

Lire également le compte-rendu de l'événement

 

Dernière modification le mercredi, 23 mai 2018 11:01
Connectez-vous pour commenter