Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Sécurité & Mobilité : Les 5 leaders de l’UEM, selon Gartner

Écrit par  Laurent Delattre , jeudi, 26 juillet 2018 14:47 , MOBILITÉ.
Sécurité & Mobilité : Les 5 leaders de l’UEM, selon Gartner crédit photo : leowolfert - Adobe stock

Les entreprises repensent la gestion de la sécurité des « endpoints » en unifiant l’administration et la sécurisation des postes, des notebooks, des smartphones et des tablettes grâce à des solutions « UEM ». Gartner vient de publier son Magic Quadrant mettant en évidence les acteurs de ce nouveau marché.

L’arrivée chaotique de la mobilité dans les entreprises n’est pas sans rappeler celle de la micro-informatique dans les années 80. Les usages se sont imposés bien avant que les équipes IT n’aient le temps de maîtriser les tenants et aboutissants, principalement en matière de sécurité, de l’invasion des smartphones, tablettes et ultrabooks personnels dans les murs de l’entreprise. Depuis d’autres objets sont également venus s’infiltrer dans ce paysage comme les smartwatchs, les coachs sportifs, les webcams IP et autres objets connectés.

Évolution de la gestion de la mobilité

Source : SOTIPour adresser spécifiquement ces appareils mobiles, les éditeurs de solutions de sécurité ont d’abord proposé des outils permettant essentiellement de contrôler à distance certaines de leurs fonctionnalités (connectivité, effacement, blocage). Ce que l’on a appelé le MDM pour Mobile Device Management. Puis on s’est aperçu qu’il ne suffisait pas d’administrer les mobiles, il fallait aussi pouvoir en contrôler les usages, autrement dit les applications. Ainsi sont nées, les solutions EMM (Enterprise Mobility Management). Avec l’expansion du BYOD (Bring Your Own Device) et la diversité qu’elle induit en matière de systèmes d’exploitation (Windows 10 et son support natif MDM, macOS, etc.), l’arrivée d’ordinateurs Chrome OS et Windows 10 S conçus pour être administrés comme des mobiles, les entreprises ont cherché une nouvelle approche unifiant l’administration de tous les « endpoints » (PC fixe, PC nomades, 2 en 1, tablettes, smartphones, IoT) donnant naissance à une nouvelle génération d’outils dits UEM pour Unified Endpoint Management.

Une gestion unifiée de la diversité

Selon la dernière étude Gartner, les outils UEM se différencient des précédentes approches par 4 fonctionnalités clés :

- Bien évidemment, la possibilité de configurer, administrer et surveiller toutes les formes de endpoints qu’ils soient sous iOS, Android, Windows 10, macOS voire Chrome OS, ou les technologies IoT.

- Unifier les configurations d’application, la gestion des profils, la conformité des appareils et la protection des données.

- Offrir une vue unifiée des utilisateurs (et de leurs multiples appareils) en améliorant l’efficacité du support utilisateurs et en récoltant des données analytiques sur les usages et pratiques.

- Servir de point de coordination pour orchestrer les autres technologies de sécurisation des endpoints comme la gestion des identités et les outils de sécurisation de l’infrastructure.

Les acteurs de l’UEM

 

Dans son nouveau quadrant 2018 sur les outils de gestion unifiés des endpoints, Gartner met en avant 5 produits jugés « Leaders ».

 

Si la présence de VMWare (dont l’offre Workspace One est née du rachat de AirWatch), BlackBerry (avec son BlackBerry UEM 12, fruit de l’ouverture multi-plateforme de son ancestral BES et du rachat de Good Technology en 2015), IBM (dont l’offre s’est construite sur le rachat de MaaS360) et MobileIron (l’un des rares pionniers du MDM/EMM resté indépendant) n’étonne pas, certains seront surpris de voir la solution Microsoft très bien positionnée. Cela confirme le succès croissant de l’éditeur dans la sécurité mobile avec sa stratégie Microsoft 365 qui regroupe Windows, Office 365 et surtout la suite « Enterprise Mobility + Security » (Microsoft EMS, dont Intune est une des pièces angulaires). Bien des entreprises adoptant le cloud Office 365 le font en tirant aussi profit des sécurités unifiées portées par EMS puisque l’ensemble forme un package cohérent.
À l’inverse, certains seront sans doute étonnés de voir Citrix absent du carré « Leaders » et reclassé dans les visionnaires. L’institut semble reprocher à l’éditeur de conserver avec son offre « Citrix Endpoint Management » une approche encore bien trop EMM (la solution est essentiellement un renommage de l’ancienne suite Citrix XenMobile) comme pour mieux encourager ses clients à adopter une approche « tout Citrix » avec la solution Citrix Workspace (pourtant finalement assez proche dans l’esprit de VMware Workspace One).

Pour en savoir plus : Magic Quadrant for Unified Endpoint Management Tools - Gartner - juin 2018



 

 

Dernière modification le jeudi, 26 juillet 2018 15:53
Connectez-vous pour commenter

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

Aucun événement