Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
La rédaction

La rédaction

Serez-vous le ou la DSI(N) de l’année ?

mercredi, 14 novembre 2018 11:52

IT for Business organise la 20ème édition* des trophées du ou de la DSI(N)** de l’année, qui se tiendra le 16 janvier prochain au pavillon Gabriel à Paris, en partenariat avec le CIGREF, le CMIT et Atout DSI.

Ce grand prix regroupe en réalité 6 trophées, et un grand prix choisi parmi ces 6 catégories :

DSI as a service : la DSI fournit les bons outils digitaux aux utilisateurs (applications métiers fixes et apps mobiles, outils collaboratifs, assistance performante, à travers ou non des catalogues de services).

DSI augmenté : la DSI pilote des infrastructures hétérogènes, du Legacy au Multicloud, a/fait converger ses systèmes (Hyperconvergence, SDx, etc.), orchestre ces différents environnements et automatise de plus en plus, notamment grâce au machine learning et à l’IA.

DSI Open : la DSI bâtit un écosystème (stratégie de plateforme fédératrice, avec des API), et/ou fait de l’open innovation (avec start-up, pépinière ou universités/écoles/recherche académique) et travaille de manière ouverte avec des communautés (open source, lab, hackathon, etc.).

DSI orchestrateur : la DSI gère ses différentes filiales en France et/ou à l’international, ses équipes multiculturelles, internes et externes, entretient les relations avec les Directions métiers, le tout de manière fluide et dynamique.

DSI communicant : la DSI a mis en place une stratégie marketing, communique sur sa valeur ajoutée et partage ses expériences, à l’externe mais aussi envers ses clients internes.

DSI for good : la DSI tire à fond parti des nouvelles technologies et des nouveaux modes d’organisation pour améliorer la vie soit de ses salariés soit de ses clients (ou des citoyens, dans le cadre d’entreprises publiques).

Tout DSI (homme et femme ! PME, Grand Compte ou Secteur Public…) peut alors candidater dans une ou plusieurs catégories.

Fournisseurs de services, cabinets de conseil... vous avez réalisé de beaux projets avec certains de vos clients, faites-les participer pour gagner avec eux !

Le Jury est essentiellement composé de DSI et de précédemment primés… un choix débattu entre pairs !

Nous vous donnons rendez-vous le 16 janvier pour connaitre le nom du successeur de Laurent Stricher, Directeur Général Adjoint de Pôle Emploi, en charge des Systèmes d’Information. Laurent Stricher avait lui-même succédé à Christophe Leray, ex-DSI du PMU passé depuis au groupement des Mousquetaires.

Pour postuler en ligne : http://www.dsidelannee.fr/candidature/

Les lauréats de l’année dernière : http://www.dsidelannee.fr/laureats2018/

Faites vite, les inscriptions seront closes dans quelques jours !

 

* Historiquement, le grand prix a été fondé par 01 Informatique, devenu depuis IT for Business

** Directeur des Systèmes d’Information et du Numérique

 

Après Strasbourg au début octobre, c’est à Toulouse que s’est poursuivie la série de rencontres organisées à l’invitation conjointe d’HPE, Intel© et IT for Business le Club, et consacrées au futur du datacenter, piloté et intelligent.

Dans la Ville Rose, l’appui de La Mêlée Numérique et notamment de sa commission DI (Décideurs Informatiques) présidée par Patrick Recoules, a permis de rassembler une vingtaine de DSI, venus pour l’essentiel de la métropole toulousaine, mais également de la côte basque. Face à ce parterre attentif, Elie Sebaali, directeur des ventes Stockage SMB et Régions chez HPE et son collègue Michel Parent, Chef Produit division Hybrid IT, ont décrit les solutions apportées par l’IA pour le développement de datacenters plus réactifs lors d’incidents ou de problèmes de montée en charge.

Chez HPE, pionnier assumé sur cette thématique, la réponse s’appelle Infosight, une base de données qui recense et analyse l’ensemble des problématiques rencontrées par exemple par les utilisateurs des baies Nimble Storage et 3PAR du constructeur. Les datacenters connectés peuvent ainsi bénéficier de conseils, d’alertes et de prévisions sur l’évolution de leurs composants de stockage. Mais ce n’est que la première étape sur la voie d’une maintenance prédictive des infrastructures, qui traite aussi des VM : à terme, Infosight devrait se généraliser sur d’autres briques des « infras », par exemple les serveurs.

Pour les participants à cette conférence, notamment Patrick Recoules, responsable informatique de Toulouse Business School et président de la commission DI, « l’IA est déjà un sujet fort suivi par nos membres, au point que nous lui avons consacré notre récent forum annuel. Nous y avions parlé surtout éthique, ainsi que traitement de données. La question des infrastructures n’avait pas été abordée mais je pense qu’il y a là des avancées intéressantes ».

Les échanges pendant le débat ont rapidement porté sur la complexité d’organisation de la production, tiraillée entre des injonctions parfois contraires : demandes accrues en termes de qualité de service, mais aussi de rapidité de mise en route des nouvelles applications réclamées par les utilisateurs, sur fond de maîtrise budgétaire. La pénurie d’experts a également été relevée, en particulier pour les PME éloignées des grandes métropoles et donc des consultants susceptibles de les assister dans l’optimisation des infrastructures. La promesse d’une assistance automatisée, à distance et pertinente, grâce à l’analyse des données remontées de l’ensemble des baies de stockages connectées à Infosight, a donc été particulièrement appréciée. Car ce principe du partage de l’information pour un meilleur service rendu à tous, rejoint les valeurs de ces DSI particulièrement convaincus de l’intérêt des collaborations entre pairs au sein de leurs clubs respectifs !

Accepter un poste de DSI est toujours un pari délicat. Voici cinq conseils pour démarrer du bon pied...

La prise d’un nouveau poste de DSI n’est pas sans risque. Selon l’expression consacrée, vous avez 100 jours pour asseoir votre positionnement. Mais vos tout premiers jours seront déterminants. Attention, vous êtes sur le devant de la scène, et vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première – bonne - impression !

Privilégier l’efficacité à l’ego

Fanfaronner sur ses exploits passés dans des entreprises ou des pays différents risque de mal passer dans un environnement que vous ne connaissez pas encore bien, avec des susceptibilités différentes selon la taille de l’entreprise, sa culture, ses collaborateurs... Il peut être tentant de s’imposer et d’asseoir sa crédibilité en arguant de ses succès passés. Il est toutefois plus profitable d’être plus à l’écoute que dans le discours. Pendant cette période initiale, stipulez clairement que vous allez beaucoup écouter. L’objectif est de gagner la confiance. Sachez que lorsque vous êtes performant dans ce que vous faites, les personnes s’en rendront compte aux résultats que vous produirez.

Dire « Je suis de votre côté »

Si tel est le cas, vous ne devez pas ignorer qu’un ou plusieurs de vos nouveaux subordonnés directs, ou pairs ou autres parties prenantes ont candidaté pour votre nouveau poste, voire ont agi en tant que DSI provisoire. Ces candidats malheureux sont probablement déçus, voire blessés et pleins de ressentiment. Et même si cette situation n’est pas de votre fait, vous en êtes, à leurs yeux, responsable. Parce qu’ils sont certainement des collaborateurs de longue date, loyaux et même essentiels pour l’entité informatique, vous devez leur faire comprendre que vous êtes de leur côté. Tentez de comprendre leur potentiel, leurs compétences et leurs moteurs professionnels. Autant que possible, avant votre premier jour, demandez à rencontrer certains ou tous les membres de votre nouvelle équipe. Si cela vous est refusé, c’est éventuellement mauvais signe... Très tôt, en tout cas, planifiez de longs entretiens avec tous vos subordonnés, comme avec les dirigeants de l’entreprise, notamment ceux que vous n’avez pas rencontrés lors du processus de recrutement.

Observer avant de se lancer

Même si vous subissez des pressions pour agir vite, prenez le temps d’établir votre liste de priorités. Sur le long terme, à moins qu’une crise grave ne se déroule, quelques semaines de plus ne feront pas une grande différence, alors qu’une action trop précoce menée sans discernement peut provoquer des dommages durables. La première intuition peut être bonne, mais il est dangereux de se hâter, par exemple à la réorganisation de la DSI ou à l’arrêt ou au démarrage d’un gros projet structurant, sans vous être assuré que vous n’êtes pas seul dans la barque et que vous disposez de toutes les informations nécessaires qui ont conduit à cette décision. Face à ceux qui semblent s’impatienter, montrez de l’empathie et dites-leur bien que vous les avez entendus.

Mesurer ses propos

Évitez de critiquer la situation dont vous avez hérité, qu’il s’agisse de solutions, de choix technologiques, voire de collaborateurs recrutés par de précédents DSI. Vous risquez, sinon, de vous aliéner éventuellement des personnes qui doivent à terme, pour certaines, devenir des alliés loyaux. La franchise et l’honnêteté que vous souhaitez mettre en place doivent être tempérées, au moins au début, par une bonne dose de diplomatie et de sensibilité. De manière pratique, cartographiez les relations dans l’entreprise, en identifiant les décideurs, les prescripteurs et les entremetteurs, ainsi que vos partisans et opposants potentiels. Vos subordonnés, en particulier, seront vos plus proches alliés et les porteurs de votre vision et de vos objectifs, si vous savez vous montrer leur fervent défenseur et coach.

Trouver des conseils avisés

Avant même votre premier jour, constituez un petit groupe de conseillers de confiance avec des personnes qui vous connaissent bien, des experts dans cette entreprise ou ce secteur de l’industrie et des personnes influentes dans votre nouvelle entreprise qui sont investies dans votre réussite. Plutôt que des gens qui flattent votre égo, sélectionnez des défenseurs francs et pragmatiques qui n’ont pas peur de critiquer de façon constructive les choix que vous testez auprès d’eux, ni de remettre en cause votre compréhension d’une situation. Planifiez des rencontres avec chacun d’eux une fois par semaine au cours de votre premier mois, puis une fois par mois ou par trimestre. N’abusez toutefois pas de leur précieux temps, et cherchez des moyens de leur rendre la pareille dans un esprit de réciprocité.

Par Jenny Beresford avec John MacDorman et Kelly J. Calhoun Williams, Gartner

Réalité virtuelle et réalité augmentée

vendredi, 19 octobre 2018 22:36

Mythes et réalités

Cet ouvrage a pour objectif d’aider à mieux comprendre les technologies, leur fonctionnement et surtout les applications qu’elles proposent aux futurs utilisateurs. Afin d’apprécier les véritables avancées et de distinguer les défis complexes qui restent à relever, l’ouvrage définit les concepts fondamentaux, décrit des exemples concrets d’utilisation et prend en compte les évolutions récentes. Il dresse aussi un historique synthétique et fournit quelques pistes prospectives.

Ouvrage collectif coordonné par Bruno Arnaldi, Pascal Guitton et Guillaume Moreau, Éditions Iste, 336 pages, 84 €

RGPD et droit des données personnelles

vendredi, 19 octobre 2018 22:35

Enfin un manuel complet sur le nouveau cadre juridique issu du RGPD et de la loi Informatique et Libertés de 2018

La troisième édition de cet ouvrage, mise à jour, fait le point sur le droit applicable en France aux traitements des données personnelles. Elle intéressera aussi bien les juristes que les DSI. L’auteur expose les textes applicables et les jurisprudences les plus récentes afin de répondre à des questions concrètes comme : quelles formalités administratives accomplir ? Quels sont les droits des personnes concernées ? Y a-t-il des données dont le traitement est interdit ou encadré ? Combien de temps peut-on conserver des données personnelles collectées ? Ou encore, comment gérer la sous-traitance d’une application informatique ?

Par Fabrice Mattatia, Éditions Eyrolles, 236 pages, 35 €

PHP 7

vendredi, 19 octobre 2018 22:34

Développez un site web dynamique et interactif

Destiné aux concepteurs et développeurs qui souhaitent utiliser PHP ou utilisaient la version précédente, cet ouvrage couvre l’ensemble de la version 7.2 du langage. Après une présentation des principes de base, l’auteur s’est attaché à apporter des réponses précises aux problématiques habituelles comme la gestion des formulaires, l’accès aux bases de données, la gestion des sessions... Toutes les fonctionnalités sont illustrées par des exemples de code commentés.

Par Olivier Heurtel, Éditions ENI, 651 pages, 34,50 €

Marketing, Réseaux sociaux

vendredi, 19 octobre 2018 22:32

Comprendre et maîtriser ces nouveaux outils de communication (6 e édition)

Cet ouvrage s’adresse à toute personne désirant maîtriser Twitter comme LinkedIn et autres Facebook. Cette 6 ème édition inclut les derniers réseaux en vogue. L’ouvrage est organisé en quatre parties. La première présente les enjeux liés aux médias sociaux. La seconde décrit ce qu’ils peuvent apporter. La troisième partie explique concrètement comment utiliser Twitter, LinkedIn, Facebook et présente les « nouveaux réseaux sociaux » : Youtube, Pinterest, Tumblr, Instagram, Medium, Snapchat... Enfin, la quatrième est un guide méthodologique sur leur utilisation.

Par Romain Rissoan, Éditions ENI, 426 pages, 29 €

Les blockchains en 50 questions

vendredi, 19 octobre 2018 21:35

Comprendre le fonctionnement et les enjeux de cette technologie innovante

Destiné à tous ceux qui sont intéressés par le sujet, cet ouvrage décrypte tous les aspects de cette technologie. Il répond à des questions comme : qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ? Qu’est-ce qu’un mineur ? Qu’est-ce que le hachage cryptographique ? Pourquoi une blockchain est-elle durable et robuste ? Qu’est-ce qu’un contrat intelligent (smart contract) ? Les auteurs se sont également attachés à imaginer les domaines d’application probables dans les prochaines années, les coûts de mise en place et les recours en cas de problème.

Par Jean-Guillaume Dumas, Pascal Lafourcade, Ariane Tichit et Sébastien Varrette, Éditions Dunod, 296 pages, 22 €

Comdata France, Sébastien Nicolas → DSI

vendredi, 19 octobre 2018 21:32

Sébastien Nicolas a été promu directeur des systèmes d’information de Comdata France, à ce poste depuis janvier 2018. Il est sous la responsabilité directe du directeur général France Frédéric Donati. Il évoluait précédemment au sein de la filiale B2S de Comdata en tant que CTO adjoint, après avoir exercé chez TUI et, encore avant, chez Econocom.

Olivier Cail se voit confirmé dans le poste de directeur des systèmes d’information et de la transformation qu’il avait pris depuis février. Avant d’intégrer le Groupe Coopératif Maïsadour, il était DSI au sein du groupe Pochet depuis 2014, après avoir créé et dirigé pendant 9 ans Explorinfo. Olivier Cail est diplômé de l’EFREI.

Page 1 sur 494

ABONNEMENT NEWSLETTER

LE MAGAZINE IT FOR BUSINESS

Découvrir

Créer votre compte

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

NOUS SUIVRE

AGENDA

20/11/2018 - 21/11/2018
Data Marketing Paris
27/11/2018 - 29/11/2018
Trustech
27/11/2018 - 28/11/2018
Cloud Expo Europe
29/11/2018 - 30/11/2018
Day One
05/12/2018 - 06/12/2018
Paris Open Source Summit